Articles ban_clffs

Publié le 28 juin 2019 | par Kyra

0

Commander Lilith & The Fight for Sanctuary

.

Plus de six ans après sa sortie, Borderlands 2 attire encore plus d’un million de joueurs par mois, un exploit dont très peu de jeux peuvent se vanter. Depuis avril dernier, ce nombre a monté en flèche à la suite de l’annonce de Borderlands 3 dont la date de sortie a été fixée au 13 septembre 2019, c’est-à-dire à quelques jours du septième anniversaire de sortie de Borderlands 2. Les millions de fans de la franchise ont eu, depuis, des bandes-annonces, des images et des vidéos de gameplay à se mettre sous la dent. Une démo était même jouable à l’E3.

C’est d’ailleurs à l’E3 qu’un nouveau DLC a été annoncé et lancé pour Borderlands 2. Les détenteurs de Borderlands : The Handsome Collection, collection qui renferme Borderlands 2 et Borderlands : The Pre-Sequel, ont dès lors pu télécharger, et ce gratuitement jusqu’au 9 juillet 2019, Commander Lilith & The Fight for Sanctuary. Borderlands : The Handsome Collection étant l’un des deux jeux gratuits du mois pour les membres de Playstation Plus, nul doute que Gearbox Software avait prévu le coût!

Commander Lilith & The Fight for Sanctuary a pour but de faire le pont entre Borderlands 2 et Borderlands 3, tout en prenant en compte les évènements de Tales from the Borderlands. Il n’est pas conseillé de plonger dans ce DLC sans avoir d’abord terminé Borderlands 2 puisque des spoilers vous attendent dès les premières secondes de l’introduction traditionnellement narrée par Marcus.


Alors qu’une partie des Crimson Raiders discutent de la direction à prendre après la découverte de la carte des voûtes et que Lilith est en plein débat intérieur pour déterminer si elle est prête à prendre les rênes du groupe, une attaque est lancée contre Sanctuary. New Pandora, une armée dirigée par un dénommé Hector débarque pour dérober la clé de la voûte afin de mettre la main sur la carte des voûtes. Après avoir tenté de se défendre, les Crimson Raiders sont forcés de battre en retraite, laissant Sanctuary à son sort. À leur quête vient se greffer la recherche d’un antidote pour traiter un virus qui transforme les gens en mi-plante mi-zombie. Bien entendu, éventuellement, ils retournent à Sanctuary, là où ils font face à l’homme qui détient Sanctuary en otage et, potentiellement, Pandora.

D’entrée de jeu, les fans de la série étaient prêts à pardonner au DLC s’il laissait à désirer; après tout, il était gratuit et ne servait qu’à faire le pont entre deux jeux, à préciser quelques détails. D’emblée, il n’y a pas grand-chose à dire sur l’histoire en tant que telle, mais ce n’est pas très grave puisque l’intérêt se situe plutôt au niveau des personnages et où ils se dirigent pour la suite de la série. Comme mentionné précédemment, le DLC prend en compte les évènements de Tales from the Borderlands, ce qui a été confirmé dès la première bande-annonce de Borderlands 3 avec l’apparition de Rhys, le protagoniste du jeu. Son ami, Vaughn, est l’un des personnages principaux dans Commander Lilith & The Fight for Sanctuary. De plus, sans révéler son identité dans cette critique, une mission est consacrée à rendre hommage à un personnage décédé dans Tales from The Borderlands. La mission tait les circonstances entourant sa mort, ce qui a évidemment pour but d’attiser la curiosité des gens afin de les amener à jouer à Tales… si ce n’est pas déjà fait.

Pour poursuivre, plusieurs personnages font leur apparition pour confier des missions. On parle ici de Vaughn, Lilith, Ellie, Mordecai, Brick, Marcus, Crazy Earl, Moxxi, Dr. Zed, CL4P-TP, Tiny Tina, Sir Hammerlock, etc. Hammerlock, comme dans le jeu de base et les DLC, offre la mission consistant à abattre un « invincible »; dans ce cas-ci, Haderax the Invincible. Si vous n’êtes pas familier avec Borderlands, les « invincibles » sont des boss plus difficiles à vaincre que les boss principaux. Même s’il existe quelques stratégies pour le vaincre, ne surestimez pas sa capacité de régénération; si vous ne savez pas comment l’interrompre, vous en avez pour longtemps! Pour ce qui est des autres missions, il y en a peu qui sortent du lot, si ce n’est tout ce qui concerne notre fervente d’explosion préférée : Tiny Tina.

Le DLC amène heureusement un peu plus qu’une simple prolongation de l’histoire. En effet, il est désormais possible de créer un personnage de niveau 30 dès le départ. Cet ajout permet notamment aux joueurs de mieux tester chacun des personnages avant d’arrêter leur choix puisqu’il y a plusieurs points à dépenser dans l’arbre de compétences. De plus, il s’agit du niveau conseillé pour les DLC, ce qui signifie que si les gens veulent s’y attaquer en premier, ils peuvent. Un nouveau niveau de loot est aussi disponible : l’effervescent, plus connu sous le nom de rainbow. Les chasseurs de trophées et de succès ont d’ailleurs intérêt à leur porter attention…

Pour conclure, Commander Lilith & The Fight for Sanctuary atteint le but qu’il s’était fixé, c’est-à-dire de faire le pont entre Borderlands 2 et Borderlands 3. Il n’apporte pas beaucoup plus, mais ceux qui s’intéressent à l’univers de Borderlands, son humour, ses personnages et les liens qui existent entre eux seront néanmoins satisfaits. Même si ce DLC n’entre pas dans la catégorie des incontournables comme Tiny Tina’s Assault on Dragon’s Keep, il n’en demeure pas moins un petit encas pour aider les fans à patienter d’ici septembre.


À propos de cet accros

Kyra

Je suis Kyra et je suis rédactrice pour le site. Mes articles traitent de jeux vidéo, mais aussi de d’autres éléments constituant le merveilleux monde des geeks. Je vous fais part de mes opinions, découvertes et parfois même de mes délires.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
beginners-guide-series
emmerlaus