Articles dig

Publié le 12 novembre 2018 | par Kayninc

0

Critique du jeu Dig

            Une colline, un concours et des aventuriers désireux de vouloir être le grand vainqueur… entre eux et la consécration, plusieurs obstacles se dressent devant eux. Qui saura devenir le Roi de la Colline?

Description du jeu

 

digjeu

            Dig est un jeu de gestion pour deux à quatre joueurs, et dont le but est de rassembler 10 gemmes afin de remporter le titre de Roi de la Colline. Une partie se fait en effectuant une des trois actions :

  • Creuser dans la colline, qui consiste à tirer une carte de la pile;
  • Recruter des recrues et/ou des compagnons;
  • Fermer une galerie.

Les cartes que l’on prend pour créer nos galeries sont regroupées en deux catégories : les pierres précieuses, qui sont utilisées comme ressources pour acquérir des compagnons et des recrues, et des pièces d’équipement, qui sont des objets pour nous aider à acquérir nos gemmes ou encore pour empêcher les autres joueurs de progresser dans leur partie. Les galeries n’ont pas de limite de construction. De plus, une fois qu’une galerie contient cinq pierres précieuses, une gemme devient disponible. Cependant, pour que les joueurs puissent les acquérir, ils doivent fermer les galeries en question (ce point sera lu plus loin). Il existe également des cartes spéciales qui permettent d’obtenir des gemmes supplémentaires lorsqu’un joueur ferme une galerie, des œufs de gemmes et des runes.

Afin de recruter des compagnons, les joueurs doivent acquérir des pierres précieuses. Ces gemmes sont au nombre de quatre : l’acier, l’or, le diamant et le rubis. Chaque compagnon requiert un nombre spécifique de gemmes. Ces derniers ont chacun une habileté qui permettra aux joueurs d’améliorer leur partie. Un compagnon pourra prévenir l’attaque d’un monstre ou encore de pouvoir aider à la construction de leurs galeries. Quant aux recrues, les participants doivent obtenir des cristaux d’énergie qu’ils peuvent avoir en ayant des pierres précieuses dans leurs galeries. Cependant, un maximum de quatre recrues peut être en possession d’un joueur.

Finalement, un joueur peut décider de fermer une galerie pour acquérir les gemmes, s’il y en a. Cependant, il est possible qu’un joueur soit forcé de fermer une galerie soit par l’attaque d’un ennemi ou encore en creusant dans la colline et en tirant une carte qui l’oblige de fermer ses galeries. Si un tel cas de figure se présente et qu’il y a des gemmes ou des cartes spéciales qui n’ont pas pu être réclamées avant que le joueur ait pu fermer ses galeries, il perd l’ensemble de ses ressources.

À l’occasion, un ennemi peut apparaître lorsqu’un joueur creuse dans la colline. Chaque ennemi possède une habileté qui lui est propre et qui peut nuire aux joueurs. Cela peut aller à voler une gemme qui est dans une galerie ou à perdre carrément une recrue pour le reste de la partie, ce qui peut priver un joueur d’une chance de réussir la partie.

Une partie de termine lorsqu’un joueur obtient 10 gemmes. En cas d’égalité, le joueur ayant le plus de runes devient le vainqueur.

Critique du jeu

            Dig est un jeu très intéressant, simple à apprendre et de durée moyenne. Son design de style pixel art est approprié au genre de jeu et permet de s’immerger dans son univers. Une partie dure en moyenne de 20 à 45 minutes. À ma connaissance, on ne peut se le procurer uniquement que par Internet, ce qui peut compliquer son acquisition. Le jeu est disponible dans trois langues : français, anglais et allemand, idéal pour ceux qui ont des difficultés à comprendre autre chose que le français.

En ce qui concerne le degré de difficulté, le jeu n’est pas trop difficile. Les règles sont simples et à la portée de tous les joueurs. Côté rejouabilité, chaque partie est différente. Le facteur chance est très présent dans ce jeu, autant un joueur peut obtenir ses 10 gemmes rapidement, autant il peut tout perdre rapidement, que ce soit par l’effondrement de ses galeries ou encore par les actions des autres joueurs.

Points forts

  • Disponible dans trois langues;
  • Facile à apprendre;
  • Rejouabilité;
  • Le design est bien fait;
  • Durée moyenne.

 Points faibles

  • Difficile à trouver;
  • Plus difficile à jouer à deux joueurs qu’à quatre.

 

À acheter ou à oublier?

Dig est un jeu à recommander chaudement pour ceux qui aiment le design rétro ainsi que pour ceux qui désirent avoir des jeux qui ne se jouent pas trop longtemps. Malheureusement, le fait qu’il soit difficile à trouver fait en sorte qu’il ne soit pas à la portée de tout le monde.


À propos de cet accros

Kayninc

Ainsi donc, vous voulez en savoir plus sur moi... grand gaillard dans la trentaine, mon but dans la vie est de dire des trucs random sur les caribous, orignaux, élans et autres animaux qui ont du panache parce qu'ils ont l'argument percutant! Blagues à part, je suis là pour vous transmettre ma passion sur les jeux de société en tous genres et espérons-le, qui sauront vous intéresser! Que ce soit des jeux de table ou de cartes, soyez sûrs que vous aurez mon avis sur cet univers qui mérite d'être découvert! Mes passions sont les jeux en tous genres, particulièrement les jeux de société, les jeux de cartes comme Magic the Gathering et les jeux vidéos. On peut dire de moi que je suis un vrai passionné par ce que j'aime! Je suis également un mordu de l'humour à la François Pérusse. Bref, très heureux de faire votre connaissance!


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
top-10-ennemis-eneervants-version-accros
maxresdefault