Articles xbox-2606608_640

Publié le 11 octobre 2017 | par Cristal

4

« Pas un vrai gamer »

Dernièrement, lors d’un stream, j’ai eu beaucoup de difficulté dans un combat et, découragée, j’ai dit cette phrase : « Je sais que je ne suis pas une vraie gamer… ». Ça m’a affecté pour le reste de la soirée, même après ma diffusion. Je me suis auto-discriminée, sans même qu’une personne qui me suivait ait dit quoi que ce soit dans le fil de discussion.

Pas une vraie gamer? Vraiment?

Parce que je ne joue pas à Overwatch, Rocket League ou Resident Evil?
Parce que je n’ai pas toutes les consoles existantes?
Parce que je ne vais pas dans des salles d’arcade ou des bars de jeux de société?
Parce que je ne tripe pas sur des jeux comme Cards Against Humanity (ou sa variante québécoise L’Osti d’jeu) ou Munchkin?
Parce que je suis une fille?

Aucune de ces affirmations fait en sorte que je ne suis pas une vraie gamer. Puis, au fait, le « vrai » dans ça, c’est pour quoi? Il y aurait des « faux » gamers? Je ne vois pas comment on peut « faker » d’aimer jouer à des jeux. On peut être mauvais perdant (ou gagnant), mais ça n’enlève pas le fait d’être gamer.

Un gamer, c’est quelqu’un qui aime les jeux. Puis des jeux, il y en a depuis le début de l’humanité, en commençant par le yo-yo. (Bon, c’était un outil de chasse, mais c’est devenu un jouet, donc ça compte dans ma tête.) Et des jeux, il y en a de toutes les sortes.

J’ai joué à Château Mathématique. J’ai joué à Q*bert. J’ai joué à Commander Keen. J’ai joué à Mais où se cache Carmen Sandiego. J’ai joué à Dr. Mario. J’ai joué au Tamagochi. J’ai joué des heures à cette « console » d’Aladdin.

aladdin

J’ai écrit des pages et des pages d’aide pour savoir comment et quand mes plantes poussaient dans Harvest Moon sur ma Game Boy Advance, ma deuxième console portable après ma Game Boy Pocket. J’ai également eu la Nintendo DS Lite par la suite. Je me suis acheté Pokémon Yellow quand il est sorti et je me souviens l’avoir payé 46,00 $ taxes incluses (Je m’en souviens à cause du chiffre rond.). C’est le premier jeu que j’ai acheté moi-même.

J’ai participé pendant un peu plus de 5 ans à une partie de Donjons et Dragons 2e édition, à environ une partie par mois (parfois deux). Je participe en ce moment à une partie de Pathfinder diffusée en ligne (Les Aventuriers du D20). Occasionnellement, je suis aussi Game Master du jeu Preatoria Prima, et je participe à des parties de Fate of the Norns.

J’ai une dizaine de jeux de table, plateau, société, cartes et figurines qui me tardent de vous en faire des articles, car ce sont des jeux méconnus bien souvent. J’ai aussi une petite collection de jeux de cartes thématiques dont un de The Legend of Zelda.

J’ai douze jeux installés sur mon téléphone et neuf sur ma tablette. Mon compte Steam (cristal_michel) contient plus de 70 jeux.

Quand bien même que ce soit des jeux de simulation, des jeux de patience, des jeux de casse-tête, des jeux de construction… Ouin, pis? J’ai passé 180 heures sur un jeu nommé The Guild 2 et ça c’est juste les heures que Steam a comptabilisées, car j’avais la version physique du jeu et j’y ai joué des années avant d’avoir un compte Steam.

Puis avec tout ça, je ne serais pas une gamer? Faut être vraiment rempli de préjugés pour croire ça. On ne peut pas aimer tous les styles et c’est normal, car nous sommes tous des individus différents. Je suis une gamer différente, mais une gamer tout de même, avec la même passion qui habite tous les gamers face à un nouveau jeu ou au plaisir de rejouer à un que l’on a déjà fait.

Je pense qu’à partir du moment où l’un de nos plus gros passe-temps est de jouer à des jeux, peu importe lesquels, on est gamer.


À propos de cet accros

Diplômée en histoire, artisane du fil, geek, gamer et nerd sans oublier "cosplayer", je suis un peu la "princess of all trades". Passionnée par l'histoire, les jeux et les costumes, je vous ferai partager mes univers aussi réels que virtuels.


Commentaires

Loading...
  1. Alex Popo à dit :

    J’ai un peu de misère à comprendre la pertinence de cette réflexion. Dans la mesure que c’est bien correct de se regarder dans le miroir une fois de temps en temps, mais à cause de quoi, exactement est-ce que le début de la réflexion a commencé?

    De la façon que c’est écris, on dirait que c’est une crise existentielle soudaine et sans pré-pensée.

    Peut-être que je me trompe, mais est-ce que c’est à cause du nombre de viewers que tu avais pendant que tu streamais? Si c’est le cas, je ne crois pas que ce soit parce que tu sois une vraie gamer ou pas 😉

    Et je comprend le sentiment. J’ai une longue histoire de streamer, mais je suis streamer régulier depuis 1 an sur ma nouvelle chaine. Et il y a eu des moments difficiles (2-3 viewers qui ne parlent pas). Mais il ne faut pas se laisser abbattre par ça. C’est un mélange de détermination et, pour être honnête, un peu de chance qui, tranquillement te donne confiance en qui tu es et que le produit de divertissement que tu livres est bon. C’est certain parfois il faut se corriger. Mais un horaire stable ainsi que de la détermination vont être la clé!

    Courage et game on

    • Cristal à dit :

      Bonjour Alex!

      Voilà plusieurs années que je me crois comme une fausse gameur et d’avoir entendu des gars parler de leur blonde comme n’étant pas des vrai gamer ou de gens qui disent que les jeux du moments, c’est les vrais jeux et que le reste, c’est de la merde (j’ai en prévision un autre article sur le sujet de la haine des jeux).

      J’ai aucune idée du nombre de viewers que j’avais au moment que j’ai dit ça. Le trois-quart de mes viewers se sont ajouté à ma chaîne par mes stream de creative (principalement crochet). Je n’ai pas comme but de faire de ma vie une joueuse professionnelle et le but de mon article n’est pas non plus d’espérer en être une. Je n’ai d’ailleurs pas accepté l’offre de Twitch de devenir affiliée car ce n’est pas ça qui m’intéresse.

      Mais je n’en reste pas moins une gamer d’avoir ça comme passe-temps et passion et je voulais faire réaliser à toutes ces personnes qui sont là, à se faire juger par leur choix de jeu, par leur goût de style de jeu, qu’ils sont aussi gamers qu’un autre. Le même principe s’applique aux cosplayers que certains se font dire qu’ils sont des faux cosplayers. Je veux simplement apporter une différence de vision dans un monde où le jugement est souvent malaisant et cruel.

      Merci pour ton commentaire!! 😀

  2. Hudgi à dit :

    Je me dis malheureusement aussi souvent la même chose. Je regarde mes amis exceller en FPS ou en jeux de gestion dont je peine encore à comprendre. « C’est facile ! ». Vraiment ?
    Je connais la plupart des jeux par des gameplays sur youtube alors quand je parle de mes expériences de jeu, je peux juste répondre « Je l’ai pas fait, j’ai regarder quelqu’un. »

    Mais ça ne m’empêche pas d’avoir quelques 500 heures de jeux sur la série Monster Hunter, d’avoir une centaine de jeux sur Steam, même si ce sont des visuals novels, d’avoir la plupart des pokémons etc. D’accord, on ne fini pasles jeux à 100% et alors ? Tant qu’on a du fun à faire ce qu’on fait, tant pis pour le skill du player moyen. On est tous soi-même et on devrait en être fière.

    Je suis désolé de ne pas avoir été là pendant le stream où tu t’es dénigré parce que j’aurais sûrement dit autrement. Lâche pas Senpai ! Je t’encourage à fond !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
overwatch_d_va_desktop_by_aoandou-dawlk3o
kyle-hebert