Articles ban_deathnote

Publié le 20 octobre 2017 | par Caara

0

Death Note [Netflix Originals]

.

Après le « succès » qu’a connu Dragon Ball Evolution, pourquoi ne pas massa… Hum, adapter un autre manga à la sauce américaine?

Death Note est une série culte où s’allient les genres policier et fantastique et où il est question de justice criminelle, de moralité et de combat entre deux génies.

D’abord sortie sous forme de manga, la série Death Note s’est vue adaptée en anime, en films live action, en jeux vidéo, en drama japonais, et même en musicals japonais et coréen. Netflix a décidé d’être le premier à sortir Death Note du Japon et de la Corée du Sud pour l’adapter en film. Comme vous pourrez le constater, « adapter » est un grand mot considérant ce qu’ils en ont fait. Le mot « inspirer » serait plus approprié; vous savez ce terme que l’industrie utilise lorsqu’elle sait pertinemment qu’elle n’a pas été fidèle à l’œuvre originale…?

« Death Note raconte l’histoire de Light, un étudiant qui découvre un cahier qui, selon les instructions à l’intérieur, permet de tuer n’importe qui, à condition de connaître son nom et d’avoir vu son visage. Après avoir mis le cahier à l’épreuve et confirmé la capacité de celui-ci, Light décide de s’en servir pour éliminer les criminels dangereux. Au début, comme la cause de la mort est toujours la même, les gens lient les morts entre elles et surnomment le mystérieux exécuteur « Kira ». Ses actions ne passent pas inaperçues auprès de la police et il se voit confronté par L, le génie détective responsable de la résolution de centaines d’enquêtes à travers le monde. Qui remportera le duel et quelle justice prévaudra? »

Pour avoir vu tous les films live action sauf un, le drama et le musical japonais, je peux vous confirmer que toutes ces adaptations, malgré quelques changements ici et là, ont compris et raconté l’essentiel. Le film de Netflix, lui, définitivement pas. Death Note, c’est, comme mentionné plus tôt, l’affrontement entre deux génies. Death Note, le film de Netflix, c’est l’affrontement entre un imbécile et un émotif. C’est encore plus vrai si on les compare aux originaux. Il n’y a pas que les personnages qui ont changé, mais bien la presque totalité de l’histoire.

netflix-death-note

Dans une entrevue accordée à IGN, le directeur du film, Adam Wingard, justifie ces modifications par le changement de lieu. Selon lui, le Japon et les États-Unis sont deux mondes complètement différents.

« In the early stages of the film I was rereading all of the manga, really just looking at how does any of this translate to the United States. Ultimately, Death Note is such a Japanese thing. You can’t just say let’s port this over and it’s going to all add up. They’re two different worlds completely. » – IGN, How Netflix’s Death Note alters the original story with its american setting

Il poursuit en disant que plus il essayait de rester fidèle au matériel source, plus ça tombait en morceau et que, à l’exception de Ryuk, tous les personnages sont très différents. En affirmant ceci, il semble oublier que Ryuk n’a pas de pouvoir en dehors de ce qui le rattache au Death Note en tant que shinigami (dieu de la mort). Pourtant, il utilise au moins deux fois ce qui pourrait s’apparenter à de la télékinésie. Un changement des capacités d’un personnage est un changement de personnage. Ils sont souvent l’élément le plus important d’un récit car ils influent sur l’histoire de façon considérable. Si en plus l’histoire est changée, cher directeur, vous perdez le droit d’appeler ce que vous faites une adaptation.

Il est difficile de justifier pourquoi Light est qualifié d’imbécile et L d’émotif sans révéler de spoilers à ceux qui n’auraient pas vu le film. C’est pourquoi les exemples seront vagues.

Si, du jour au lendemain, vous vous retrouveriez avec le pouvoir de tuer pratiquement n’importe qui sans vous en approcher, confierez-vous cette information à quelqu’un sans réfléchir aux conséquences potentielles et en sachant que ce pouvoir pourrait vous être dérobé? En parleriez-vous en public en pensant que personne ne vous écoute?
Si vous étiez enquêteur et qu’on vous annonçait qu’un de vos proches a été la victime d’un de vos suspects, n’écouteriez-vous que vos émotions en vous lançant vous-même physiquement à sa poursuite dans un esprit de vengeance en oubliant toute notion de prudence?

Dans ce film, des différences, il y en a plein, et considérant ce dont il est question dans Death Note, il est difficile de comprendre en quoi un simple changement de lieu les justifie. N’est-ce pas plutôt une façon de dire qu’on doit simplifier les choses et les mettre dans un contexte déjà connu du nouveau public pour leur faire avaler sans trop de difficulté? Pourtant, n’est-ce pas lorsqu’un film se démarque des autres par son concept qu’il connaît du succès?

Pour conclure, et en toute honnêteté, je ne conseille ce film à personne sauf ceux pris de curiosité ou qui veulent un bon exemple de quoi ne pas faire en adaptation. Malgré toutes les mauvaises notes qui lui sont accordées, il y a une poignée de gens qui ont trouvé le film décent, mais il s’agit de leur premier contact avec l’univers de Death Note. Ce qui fait plus peur que les notes qu’on accorde au film, c’est la fin qui annonce une suite potentielle…


À propos de cet accros

Caara

Je suis Caara et je suis rédactrice pour le site. Mes articles traitent de jeux vidéo, mais aussi de d’autres éléments constituant le merveilleux monde des geeks. Je vous fais part de mes opinions, découvertes et parfois même de mes délires.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
Capture d’écran 2014-10-01 à 00.45.04
AS62titlecard