Articles sewing-955333_640

Publié le 25 mai 2016 | par Cristal

0

Préparation au « Cosplay » : un aide-mémoire

Peut-être que je pourrais appeler cet article « Cosplay 101 », mais j’aimais bien l’idée d’un aide-mémoire sur la préparation à faire son costume, puisque ces étapes sont réutilisables pour chacun des costumes que vous ferez. Je vais ici faire référence à ma propre expérience par rapport à mon costume de Sailor Moon, en italique dans le texte, donc si vous ne voulez que les grandes lignes, passez outre l’italique. Oui, il était fait au crochet et non pas en tissu, mais les étapes ne changent pas, quand bien même que vous feriez le vôtre en carton, en plumes ou en tranches de bacon.

1 — Choisir son personnage

Aussi stupide que cela puisse paraître, choisir son personnage est l’étape la plus importante. Il est important de connaître le personnage un minimum, car les gens vont vous reconnaître dans ce personnage (En tout cas, je vous le souhaite.) et peut-être vous poser des questions sur l’univers dans lequel ce personnage évolue, car ce sont peut-être des fans qui vont vous demander quels épisodes ou jeux vous avez préférés, avec qui auriez-vous vu Artbook1_10votre personnage finir en relation, etc. De plus, si vous aimez beaucoup votre personnage, vous serez plus à l’aise dans son rôle et son costume. S’il représente quelque chose de particulier, que ce soit dans son histoire, dans sa façon d’agir ou à cause d’une phrase qu’il a dit, idem.

Dans mon cas, j’ai pris Sailor Moon, un personnage que j’ai connu au secondaire par une fille qui me prêtait les mangas dans le désordre. Ç’a aussi été par l’entremise de cette série que j’ai rencontré, au cégep, un groupe qui préparait un film amateur sur Sailor Moon, dans lequel je devais incarner Sailor Neptune. J’ai créé un groupe MSN (Oui, je suis vieille, c’était la mode de faire des groupes MSN.) nommé L’Univers des Sailors où je retraçais les grandes lignes des mangas, les analogies mythologiques, astronomiques et astrologiques ainsi qu’une grande banque d’images et d’informations diverses. Sailor Moon a fait partie de ma vie d’adolescente et de jeune adulte et je trouvais important de la faire.

2 — Choisir la version de son personnage

Parfois, le même personnage a plusieurs costumes soit dans des saisons différentes, soit dans des jeux différents, parfois juste à cause d’une évolution. Se faire une banque d’images peut nous aider à choisir. Aussi, on peut s’inspirer d’un « fanart », faire un « cross-over » (mélanger deux ou plusieurs univers ou personnages pour en créer un nouveau) ou « cross-gender » (changer le sexe du personnage).

Je choisis Sailor Moon en version sailor, donc pas son uniforme d’écolière, de princesse ou de reine. Sailor Moon change environ 4 fois de costume dans le manga, et presque autant dans la version animée, mais avec des différences entre le manga et l’animé. Sans compter qu’il y a eu plusieurs productions musicales avec des costumes différents et sans compter les images créées par l’auteure avant la sortie du manga et les innombrables fanas. Je vous mets ici une image magnifique qui résume les différents costumes « officiels » (non tiré de fanart) de Sailor Moon. J’avais en tête le manga, mon coup de cœur original et la première version présentée du costume dans le manga, qui m’apparaissait plus simple à faire aussi. Vu que les mangas sont en noir et blanc, je me rabats sur le premier livre d’art original qui regroupe beaucoup d’images qui ont servi aux pochettes des livres et aux titres des chapitres. Le seul détail que je changeais à la version était les gants en mitaines pour donner l’effet d’une poupée du personnage vu la méthode de fabrication choisie.

12983856_10209371875642671_3576659960026329851_o

Création de じじ山

3 — Faire la liste de ce que vous avez besoin

Faites ressortir les éléments du costume que vous désirez faire. Les morceaux de vêtements, les bijoux, les accessoires, les cheveux voire même le maquillage, cicatrice et tatouage sont tous des éléments qui définissent le personnage. Avoir plusieurs vues, face, profil et dos du personnage est assez utile dans ce cas. C’est aussi le moment de voir si vous désirez faire l’intégralité du personnage ou si un des éléments en moins ne vous dérange pas (ne pas avoir des talons aiguilles, par exemple) ou si vous désirez modifier certaines choses par souci de confort, d’adaptation à votre corps (n’oubliez jamais que vous n’êtes pas un personnage dessiné!) ou tout simplement par envie.

J’ai ressorti pour mon costume les éléments suivants : maillot blanc (que je tenais à faire avec des boutons-pression à l’entre-jambes pour aller facilement aux toilettes), la jupe bleue avec la bordure blanche, deux boucles rouges, une paire de bottes (que je désirais faire en couvre-botte), les gants (que j’ai décidé de faire en mitaine), le collet bleu, le médaillon, le collier, les boucles d’oreilles, le masque (qui devait tenir sur ma monture de lunettes), le diadème, la perruque et les accessoires à cheveux. J’ai aussi décidé de faire un sac à main assorti au costume par fantaisie, reprenant la figure de Luna, le chat parlant de la série qui aide Sailor Moon.

4 — Faire les recherches de matériels

Vous achetez votre costume tout fait? Il faut chercher alors qui le fera : un couturier spécialisé dans le sur-mesure, une compagnie en ligne, votre maman… Dans tous les cas, vous devrez avoir votre banque d’images prête et une liste de ce qu’ils doivent faire, sans oublier vos mesures.

Vous faites vous-même votre costume? Vous devrez vérifier quelle sorte de tissu ou autre matériel nécessaire vous désirez, magasinez les patrons et partez à la chasse dans les magasins pour vos matières primaires.

Vous pouvez également faire un mixte entre ce qui est fait par vous et ce qui est fait par d’autres, acheter des morceaux en boutique qui ressemblent et les modifier. Bref, il vous faut rassembler le tout.

Je me suis mise en tête de faire mon costume au crochet, parce que ça me semblait plus facile que la couture (c’est à voir, je ne m’y connais pas vraiment en couture). Ma contrainte était aussi que je voulais utiliser la même grosseur de fil pour tout le costume. J’ai acheté des balles de fil (10 $ pour 1 livre au Wal-Mart) dans quatre des couleurs nécessaires (blanc, bleu, rouge et jaune) et j’ai utilisé un restant de fil vert et de fil rose nécessaires pour le collier et le médaillon. J’ai eu besoin aussi de boutons-pression en plastique blanc, une fermeture éclair, deux boutons rouges. J’avais déjà mes outils (crochet, aiguille et ciseaux). J’ai passé de nombreuses heures pour trouver des patrons qui pouvait ressembler de proche ou de loin à mon costume. Le collet d’un manteau victorien, le haut d’un bikini (changé finalement pour le haut d’une tunique), une jupe pour enfant, une balle, un appliqué de lune et d’étoile, un diadème de Wonder Woman (à l’envers, ça donnait pas mal celui de Sailor Moon), des mitaines et une tuque.

5 — Préparation

Vous avez tout trouvé? Alors c’est bon, on commence la confection et l’assemblage. Bref, cette étape est l’évolution des matières premières en produits finis. Plus ou moins longue, cette étape dépend beaucoup de votre expérience, de la complexité du costume ou des accessoires et de votre patience concernant l’attente qu’on vous livre le produit ou qu’on vous appelle pour un essayage si vous le faites faire.

On m’a demandé souvent combien de temps ça m’avait pris pour faire mon costume. J’ai bien tenté de compter. Je sais que faire une mitaine m’a pris 5 h, une des longues couettes blondes, environ 10 h. J’ai fini par perdre le compte, j’avais déjà cumulé environ 600 heures de travail. Je sais que j’ai dépassé le 1000 heures, mais je ne saurais dire combien le costume m’en a pris exactement à cause de l’étape 6.

6— Essai et erreur

Très liée à l’étape précédente, c’est l’étape de frustration, de colère, de peur, de joie, de tristesse, de panique, de « OHMONDIEUILRESTEUNJOURAVANTLACONVENTION! »… Tout au long de la confection, cette étape oblige à la réflexion, à parfois revenir sur notre décision à l’étape 2, à découdre, décoller, défaire, détruire et recommencer à nouveau, pour la xième fois la même partie du costume. Parfois un seul détail peut faire une différence totale sur l’ensemble, parfois rien du tout, mais il achalera votre œil. C’est l’étape de l’essayage et des ajustements pour qu’au final, tout soit parfait. Les tests de maquillages et de perruque se font également ici, bien souvent en même temps que les ajustements du costume.

J’ai eu beaucoup de problèmes avec certaines parties de mon costume. Beaucoup se sont faites d’un seul coup sans problème, mais ce ne fut pas toujours le cas. Pour la jupe, m’étant basé sur un modèle de jupe pour enfant, j’avais dû élargir la base et j’ai dû par la suite souvent la mettre pour vérifier la longueur afin qu’elle ne soit pas trop courte et à continuer l’élargissement pour qu’elle ne soit pas trop étroite ou donne un effet de jupe droite. Le maillot a été également très particulier. J’ai changé deux fois de patrons, alors que j’avais presque terminé le devant pour recommencer à zéro. À la fin, j’enfilais le maillot aux trois rangs (environ 15 minutes) pour vérifier la partie arrière de la culotte si elle réduisait aux bons endroits. C’est par contre le masque qui fut plus difficile. Après six essais, la version finale fut terminée dans la chambre d’hôtel de la convention, le vendredi soir : la mascarade était le samedi soir…

11659501_519814391499203_1181746486674701613_n12573888_597545633726078_3967684286187034687_n

7 — Félicitation! Vous y êtes!

Tous les détails sont prêts, le costume est fini et à votre goût, il ne reste plus qu’à attendre de le porter et, surtout, de vous amuser! Vous avez mis votre cœur dans tous les détails jusqu’à présent, le porter fait aussi partie de ces étapes importantes. N’hésitez pas à discuter avec ceux qui vous arrête pour vous prendre en photos, de remercier les compliments, d’accepter les critiques constructives et de laisser couler sur votre dos les commentaires négatifs; ces derniers n’ont aucune idée des heures que vous avez passées dans toutes les étapes auparavant. Soyez fier et fort, puisez dans votre personnage ses qualités (et ses défauts!) et prenez du plaisir dans votre passion!

DSC_123291_DxO


À propos de cet accros

Diplômée en histoire, artisane du fil, geek, gamer et nerd sans oublier "cosplayer", je suis un peu la "princess of all trades". Passionnée par l'histoire, les jeux et les costumes, je vous ferai partager mes univers aussi réels que virtuels.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
thumb_01
DSCN1606.MOV.Image fixe003