Articles baninfamoussecondson

Publié le 21 mars 2016 | par Caara

0

Infamous Second Son

.

Infamous 2 est sans conteste l’un de mes jeux préférés sur Playstation 3. Après tout, je l’ai terminé trois fois, ai entamé une quatrième partie et obtenu le trophée platine.

La première fois qu’Infamous Second Son est tombé à 20$, je l’ai acheté parce que, de toute façon, il ne tomberait jamais plus bas et j’avais peur qu’il devienne un de ces jeux difficiles à trouver sur les tablettes. Il a donc passé un peu plus d’un an sur la mienne sans que je puisse y jouer, faute de console. Deux parties et un trophée platine plus tard, j’ai décidé de partager avec vous mon opinion sur le jeu.

delsin

Titre : Infamous Second Son

Date de sortie : 21 mars 2014

Développeur : Sucker Punch Productions

Genre : Action-aventure

Console : Playstation 4

Langues : Anglais et français

Classement : T, pour adolescents


 

L’histoire se déroule sept ans après les évènements d’Infamous 2. Entre temps, le D.U.P., Department of Unified Protection, a été fondé par Brooke Augustine. Cette organisation a pour but de capturer et emprisonner tous les Porteurs et ainsi s’assurer que les évènements d’Empire City (Infamous) et New Marais (Infamous 2) ne se reproduisent pas.

Les Porteurs, reclassés depuis comme étant des bioterroristes, sont des êtres humains qui possèdent, comme l’indique le nom, le Gène du Porteur. Ce sont des gens qui peuvent développer ou obtenir des pouvoirs. Cela passe de la manipulation de matières ou de formes d’énergie, par l’augmentation de capacités physiques ou mentales, jusqu’à l’aiguisement des sens. Bref, des superpouvoirs.

Le protagoniste, Delsin Rowe, est un membre de la tribu Akomish et, malgré ses 24 ans, est considéré comme le délinquant de la réserve du même nom. Il a un penchant pour les graffitis. Après avoir vandalisé un panneau annonçant et félicitant le nouveau shérif de Salmon Bay, il se sauve et se fait arrêter par nul autre que son frère aîné, Reggie Rowe, policier et… nouveau shérif de Salmon Bay. Reggie le sermone avec un discours qu’il semble avoir entendu un nombre incalculable de fois.

C’est alors que les deux hommes sont témoins d’un accident impliquant, entre autre, un camion du DUP qui transporte trois détenus. Deux d’entre eux se sauvent avant que les frères ne puissent les intercepter et le troisième décide d’utiliser Delsin comme bouclier humain pour tenter de convaincre Reggie de le laisser s’en aller avant qu’elle n’arrive. Le détenu, Henry « Hank » Daughtry, utilise son pouvoir, la fumée, et tire pour tenter de les intimider. C’est alors que Delsin saisit la main de Hank, absorbe une partie de ses pouvoirs et se découvre comme étant un Porteur.

Un peu plus tard, après une confrontation avec Hank, il fait la rencontre de Brooke Augustine. S’en suit une discussion animée qui se termine par Augustine qui utilise son pouvoir sur la tribu, les laissant avec des éclats de béton un peu partout sur et dans le corps. Malheureusement, seule la méthode d’entrée peut être utilisée pour les sortir. C’est alors que Delsin, conscient qu’il a obtenu ses pouvoirs en les absorbant, décide de se rendre à Seattle pour tenter d’obtenir le pouvoir du béton et sauver les Akomish.

 

Bien sûr, Infamous ne serait pas Infamous sans système de karma, et Delsin colle très bien au concept. Dès le départ, on voit que son attitude un peu rebel défiant l’autorité pourrait aller dans les deux sens.

Si vous ne souhaitez compléter l’histoire qu’une fois et toujours prendre les décisions du même côté du karma, sachez qu’il n’y a pas de mauvais choix, car tout dépend de vos goûts.

La majorité des gens choisissent le bon karma, car c’est le standard, ce qu’on a l’habitude de jouer. C’est sans oublier que, jusqu’à maintenant, c’est la bonne fin qui a été utilisée comme point de départ pour chaque jeu.

Peu importe vos choix, Delsin reste sensiblement le même tout au long de l’histoire, à l’exception de durant les missions spécifiques à un karma et, bien entendu, à la fin. Les missions spécifiques au karma sont si peu nombreuses que, même si celles du mauvais karma sont plus intéressantes, ce n’est pas un argument qui pèse beaucoup dans la balance. Il y a tout de même un avantage au mauvais; lorsque vous passez à l’action ou vous vous déplacez, vous n’avez pas à vous soucier des citoyens de Seattle et les tuer est un moyen facile d’augmenter vos points de karma.

« T’es mort à cause de mon meteor drop? Oups! Désolé. C’est juste que c’est plus rapide pour descendre d’un immeuble. Sorry, bro. »

En plus de changer les teintes et couleurs du personnage et ses pouvoirs en atteignant différents paliers, le bon et le mauvais karma vous permettent ou empêchent d’utiliser certaines compétences. Par exemple, lorsque vous utilisez celle qui permet de devenir invisible pendant quelques secondes avec le pouvoir vidéo, vous pourrez invoquer, par la même occasion, un « ange » qui vous aidera en se battant à vos côtés et en servant de distraction. Par contre, si vous êtes du mauvais karma, que vous avez atteint un palier suffisament élevé et que vous avez assez de fragments pour débloquer l’amélioration, vous pourrez invoquer, au lieu d’un seul « ange », jusqu’à trois « démons » pour accomplir votre tâche. La plupart des fragments se trouvent un peu partout sur la carte, accrochés à des drones mobiles ou immobiles.

Il y quatre types de pouvoirs à obtenir dans le jeu. Question de vous garder un peu de surprise, je ne parlerai pas en détail du quatrième, mais il est, disons-le, très facile à deviner…

Le premier pouvoir qu’obtient Delsin est celui de la fumée. Il est rechargeable à partir de cheminées et d’objets dégageant de la fumée une fois détruits. Ce pouvoir est le moins rapide en matière de déplacement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une fois un autre pouvoir obtenu, vous ne le réutiliserez qu’à moins de vraiment le vouloir ou d’y être obligé.

delsinsmoke

Le second, le pouvoir néon, est rechargeable à partir d’enseignes lumineuses et autres objets néon. Il est le plus utile pour les déplacements en général et est certainement le plus facilement rechargeable à cause du nombre de sources disponibles. C’est celui que j’ai le plus utilisé lors de ma partie en bon karma qui est aussi celle que j’ai complétée à 100%. La capacité de course infinie est très utile.

Le pouvoir vidéo est le troisième et se recharge à partir d’antennes et d’écrans. Il est également utile pour se déplacer, spécialement dans les airs. Il n’est pas aussi facile à recharger que les autres pouvoirs à cause du nombre de sources, mais ses capacités se démarquent par leur look; anges, démons, épées lumineuses, etc.

La partie optionnelle du jeu, la libération de zones, vous aidera à obtenir des fragments et des points de karma. Elle est donc utile pour obtenir des compétences ou pour améliorer celles-ci.

La première chose à faire dans une zone contrôlée par le DUP est de détruire l’élément central de leur base. Ainsi, l’emplacement des fragments et autres actions optionnelles apparaîtront sur la mini-carte et la carte. Parmi celles-ci, on retrouve:

  • Évènements karmatiques: Manifestations, musiciens de rue, policiers, etc.;
  • Graffitis du bon ou mauvais karma, au choix;
  • Caméras cachées;
  • Extraits audio;
  • Captures d’espions du DUP;
  • Mission de libération lorsque le pourcentage de contrôle du DUP descend sous 30%;
  • Etc.

Ceux d’entre vous qui êtes des chasseurs de trophées verront peut-être « Terminer le jeu en difficulté expert » comme un obstacle lorsque vous consulterez la liste. La vérité, c’est que le niveau expert n’est pas vraiment plus difficile que le niveau normal. Certes, comme dans Infamous 2, on prend plus de dommage pour une même attaque ou on est moins résistant, dépendant de la façon dont on voit les choses, mais abattre les ennemis m’a semblé plus facile. Je pense notamment à un boss qui m’a pris quelques essais avant de pouvoir le battre en normal, puis seulement deux en expert. Oui, deux, et le pire c’est que ce n’est même pas le boss qui m’a tué; c’est le terrain… Ceci étant dit, en mode expert, la plupart des ennemis n’apparaissent pas sur la mini-carte. Vous ne pourrez donc pas vous y fier pour savoir où ils sont.

Infamous Second Son étant l’un des premiers jeux next gen, il a, en quelque sorte, définit un standard au niveau des capacités graphiques de la console. Ceci étant dit, le jeu n’exploite pas tout son potentiel, mais nous avons tout de même droit à de très beaux graphismes. Outre la qualité et la clarté de l’image et des couleurs, les expressions des visages sont détaillées et claires, ce qui fait qu’on les comprend et interprète sans ambiguïté, et ce même lorsqu’il y a absence de paroles.

Cela implique que le son doit lui aussi être de qualité, sinon il sera encore plus évident que les expressions faciales ne concordent pas avec la façon dont les paroles sont prononcées et vice versa.fetch

Comme je préfère jouer à un jeu dans sa langue d’origine lorsque c’est possible, j’ai joué avec le doublage anglais et ne peut donc pas émettre de commentaires sur le doublage français.

Si vous vous rappelez de ma critique de Tales from the Borderlands ou que vous vous y connaissez en acteurs de voix, vous serez familier avec Troye Baker et Laura Bailey et savez donc que le doublage est entre bonnes mains. Les deux travaillent souvent sur les mêmes projets en plus d’y jouer des rôles d’une importance similaire. Cette fois, Troye prête sa voix à Delsin tandis que Laura interprète Abigail « Fetch » Walker. Après une mission karmatique, du côté du bon karma, les deux personnages s’offrent un début de flirt tandis qu’en mauvais karma on passe direct au « You wanna hook up? » avec Fetch qui, le lendemain, lui sort : « Sorry about all those laser blasts at the end there, but it’s been… you know, a while since I uh… ». Pourquoi est-ce que je raconte ça? Laura Bailey est mariée à Travis Willingham qui fait la voix de Reggie, le frère de Delsin. De plus, Troye était le garçon d’honneur à leur mariage. Awkward, much?

L’histoire comporte quelques lenteurs et la fin du bon karma est quelque peu prévisible, mais la cinématique suivant la fin du mauvais karma vous décrochera peut-être la mâchoire. En résumé, c’est sans hésitation que je recommande Infamous Second Son aux fans de la série. Pour les autres, il vaut également la peine, surtout si vous cherchez un jeu moins cher après avoir fait le grand saut en achetant la console.

 

Ah, et le bonus de précommande de GameStop en Italie était deux boissons énergisantes et un paquet de condoms glow-in-the-dark… J’aurais aimé vous dire que c’est une blague, mais non!

 

 


À propos de cet accros

Caara

Je suis Caara et je suis rédactrice pour le site. Mes articles traitent de jeux vidéo, mais aussi de d’autres éléments constituant le merveilleux monde des geeks. Je vous fais part de mes opinions, découvertes et parfois même de mes délires.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cristal Djou JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
e3
atariflashback2