Articles sdeban

Publié le 10 février 2016 | par Cristal

0

Présentation de Super Dungeon Explore

Super Dungeon Explore est un jeu de plateau mélangeant le jeu de cartes et le jeu de miniatures pour recréer un jeu de rôles. S’inspirant des jeux vidéo, le tout dans un look chibi, la compagnie américaine Soda Pop Miniature en est à sa 4e impression du jeu sorti en 2011, et maintenant en 2e édition.

FICHE TECHNIQUE

  • Type de produit : Jeu de table, mode coopératif (version arcade) ou mode un contre tous (version classique)
  • Éditeur : Soda Pop Minitatures, Cool Mini Or Not, Edge Entertainment
  • Durée d’une partie : Suggérée 90-120 minutes
  • Nombre de joueurs : 1 à 6 joueurs (version arcade) ; 2 à 6 joueurs (version classique)
  • Âge recommandé : 12 ans et plus
  • Langue du produit : Anglais
  • Disponible en français : Oui, pour le jeu de base 1re édition, mais aucune extension n’est disponible en français
  • Prix moyen : 100 $ pour jeu de base, 50-60$ pour les extensions et 15-20$ pour les personnages individuels supplémentaires

dungeon

Matériel

La boîte de base comprend plusieurs petits objets, ce qui en fait un jeu déconseillé pour les jeunes enfants, et moins petits objets. Il existe deux boîtes de base qui peuvent être utilisées indépendamment l’une de l’autre ou qui peuvent se mélanger sans problème. La première boîte sera à nouveau disponible d’ici 2017 dans sa 4e impression. La boîte de base Forgotten King est présentement disponible en magasin. Les extensions peuvent être utilisées avec l’une ou l’autre.

– Des tuiles réversibles pour créer la base du donjon  (monde de lave et caverne dans la première boîte de base, monde de forêt et temple pour la boîte de base Forgotten King);

– Des figurines pour vos héros (en gris), pour vos monstres (en rouge pour la première boîte, en vert pour la seconde), des coffres normaux et mimiques, et des spawning points. Des familiers sont rajoutés dans la boîte de Forgotten King;

– Douze dés translucides à 6 faces : deux verts, quatre rouges et six bleus;

– Plus d’une centaine de cartes : cartes des héros, cartes des monstres (version arcade et version classique), cartes d’exploration, cartes d’action des monstres pour version arcade, cartes de butins et cartes de trésors;

– Un nombre incalculable de jetons : coeurs, potions, cristaux, effets négatifs (brûlé, empoisonné, glacé, ralenti, etc.);

– Deux livres d’explication, un pour le mode arcade et l’autre pour le mode classique. La boîte de Forgotten King contient aussi un livret explicatif sur l’univers de Crystalia, où se déroule l’aventure.

Dans le cas des extensions, on y retrouve un héros et occasionnellement un familier, un ou deux spawning points et des monstres qui y sont liés. Ils seront tous dans une seule teinte de couleur; vert, rouge, violet et bleu. Il y a aussi les cartes du héros, du familier s’il y en a, des monstres, des cartes de trésors et des cartes d’exploration.

But du jeu

Dans le mode arcade, c’est bien simple : Détruire le boss du donjon. Dans le mode classique, c’est presque pareil : Les héros doivent détruire le boss du donjon alors que le consul se doit d’éliminer les héros avant de voir son atout le plus puissant être détruit.

Pour faire apparaître le boss du donjon, les héros doivent détruire les spawning points.  Il y en a autant sur la carte du donjon qu’il y a de héros, c’est-à-dire entre 3 et 5. À la destruction de chacun, un mini-boss apparaît et le boss du donjon fait son apparition lorsque le dernier est détruit. Bien sûr, plusieurs petits autres monstres sont là pour mettre les bâtons dans les roues des héros et, même s’ils sont tués, les spawning points peuvent les ramener à la vie…

Pour aider les héros, chaque monstre tué laisse tomber un objet, représenté par les cartes de butin. N’importe quel héros peut les équiper, sans que ce soit nécessairement celui qui a tué le monstre. Les héros peuvent avoir jusqu’à 4 objets. Il y a également des coffres qui contiennent deux cartes de trésors à moins que vous tombiez sur un mimique. Les mini-boss vont également laisser une carte de trésors. Les cartes de trésors peuvent être des objets plus puissants ou des objets qui donnent la possibilité d’une action spéciale supplémentaire ou encore un familier qui vous suit, attaque et donne différents bonus.

monstres

Déroulement d’une partie

Chaque personne choisit un héro. Il doit y avoir un minimum de 3 héros. Donc, dans le cas d’une partie à deux joueurs en mode arcade, chacun peut joueur le héros de son choix. Dans le cas du mode classique, l’un des joueurs s’occupera des monstres et les autres, des héros. On choisit ensuite les tuiles, les boss, mini-boss et les spawning points désirés. Chacun des spawning points a sa propre liste de monstres. On place le tout sur les tuiles, sauf les mini-boss et boss, et la partie commence. Les héros débutent, mais seuls deux héros jouent, puis, les monstres. Dans le mode arcade, un paquet de cartes définit les actions qu’ils font; déplacement, attaque, attaque spéciale, spawn, etc. C’est ensuite au tour du ou des héros qui n’ont pas encore joué, à concurrence de deux. Lorsque tous les héros ont joué au moins une fois, une réinitialisation se fait. Il n’y a donc pas d’ordre précis pour les héros.

héros

Difficulté

La plus grande difficulté du jeu est de passer au travers des règles qui peuvent être très complexes. Ce n’est qu’après plusieurs parties que vous parviendrez à maîtriser suffisamment les règles sans passer plusieurs minutes à chercher à les comprendre. Il y a beaucoup d’explications à l’endos des cartes de héros et de monstres pour les effets de sorts, mais ce n’est pas toujours suffisant.

La première partie complète, à trois joueurs en mode arcade, nous a pris environ 4 heures, incluant l’explication à la tierce personne qui s’était jointe à nous, le montage du donjon et le jeu. Une partie que nous avons faite, en mode arcade également, avec 5 joueurs, a pris plus de 6 heures et certains joueurs se sont désistés et d’autres sont venus remplacer. Nous avons supprimé certaines règles pour faciliter l’apprentissage et réduire la difficulté du jeu, et on a finit par enlever une tuile, un spawning point, pour écourter la partie. Nous sommes donc très loin des 90-120 minutes suggérées par le jeu pour une partie.

Dans les premières impressions de la boîte de base, les règles étaient différentes et plus complexes encore et les figurines n’étaient pas préassemblées pour permettre à ceux désirant les peindre de le faire plus aisément. Les premières boîtes d’extensions étaient ainsi également. Une boîte spéciale ne contenant que des cartes, appelée l’Upgrade Deck, est sortie avec toutes les cartes refaites au goût de la 2e édition. Dans la 2e édition de la première boîte, les personnages sont déjà assemblés et les cartes sont les bonnes.

ember1

Carte de la 1re édition à gauche et de la 2e édition à droite.

Qualité

Si le prix peut sembler élevé, le nombre d’objets et la qualité de l’impression des tuiles, jetons et cartes font qu’il en vaut largement le coût à mon avis. Pour les plus artistiques, il est possible de peindre les figurines selon les couleurs préétablies des cartes ou selon votre bon plaisir. Le jeu rappelle beaucoup les jeux de consoles avec le logo des boutons ronds pour les actions ou celui de la croix directionnelle pour les déplacements. De plus, rien ne vous empêche d’utiliser les tuiles ou les héros et monstres pour vos parties de Donjons et Dragons ou tout autre jeu de rôles!

Super Dungeon Explore : Legend

Parce que le jeu est en constante évolution, un nouveau mode est en train de se faire pour le jeu. Une version campagne où les héros pourront évoluer en puissance selon des histoires préétablies. Plusieurs quêtes seront présentées en téléchargement sur le site Internet du créateur à la sortie du jeu, mais je ne doute pas que des joueurs plus expérimentés vont également sortir des histoires comme c’est déjà le cas pour plusieurs jeux de rôles. La boîte d’extension du mode Legend va contenir le livre de règles pour les héros, celui pour le consul, celui d’exploration, 6 nouveaux dés translucides (3 jaunes et 3 violets) et un dé 20, 6 tuiles de corridor et 4 tuiles de petites pièces, une centaine de jetons, plus de 500 cartes pour le mode et 5 tuiles d’organisation des héros.

sdelegend

La campagne Kickstarter a été fondée en 15 minutes et la compagnie n’a eu de cesse de rajouter des extensions, des héros et des familiers supplémentaires ainsi que des quêtes digitales pour garder en haleine les 6611 contributeurs jusqu’à la fin de la campagne. Près de 1 300 000 $US ont été ramassés, sur un besoin de 80 000$ US au départ, pour refaire la première boîte en seconde édition et créer la suite du jeu.

 

Sources : Site web officiel; BoardGameGeek; Kickstarter


À propos de cet accros

Diplômée en histoire, artisane du fil, geek, gamer et nerd sans oublier "cosplayer", je suis un peu la "princess of all trades". Passionnée par l'histoire, les jeux et les costumes, je vous ferai partager mes univers aussi réels que virtuels.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
29e ep
starwars-kinect