Articles bantftb

Publié le 25 janvier 2016 | par Kyra

0

Tales from the Borderlands

.

Telltale Games est reconnu pour ses jeux d’aventure épisodiques inspirés de séries télévisées ou d’autres jeux, tels que The Walking Dead et Minecraft. Tout au long du jeu, le joueur est amené à prendre des décisions rapides, que ce soit au niveau des dialogues ou des actions. Chaque choix influence l’histoire de façon plus ou moins importante.

Lors de l’annonce du jeu, plusieurs doutaient. Après tout, il est vrai qu’entre un jeu de tir à la première personne et un jeu purement basé sur du narratif, il y a une énorme différence. Pourtant, ce n’est pas de Call of Duty dont on parle, mais de Borderlands et son univers haut en couleur. Quoi qu’il en soit, l’annonce du jeu a attiré mon attention comme n’importe quelle autre nouvelle concernant la franchise, car c’est une de mes préférées.


Titre : Tales from the Borderlands
Fenêtre de sortie : 25 novembre 2014 au 20 octobre 2015
Développeurs : Telltale Games en partenariat avec Gearbox Software
Genres : Aventure, épisodique
Plateformes : Android, iOS, PC, OS X, PS3, PS4, PS Vita, xBox 360, xBox One
Classement : Mature, 17 ans et +


 

 

L’histoire se déroule après Borderlands 2 et est racontée de deux points de vue différents par les personnages principaux, Rhys et Fiona, alors qu’ils sont captifs d’un mystérieux personnage.

Rhys est un employé d’Hyperion vivant et travaillant sur la station Helios en orbite autour de Pandora. Fervant admirateur du défunt président de la compagnie, Handsome Jack, Rhys est ambitieux et souhaite grimper dans la hiérarchie.

Un jour, alors qu’il entre dans le bureau de son supérieur, Saul Henderson, ce n’est pas ce dernier qui l’acceuille, mais bien Hugo Vasquez, son rival. Si on en juge par le corps d’Henderson qui flotte devant le hublot, Vasquez a décidé d’utiliser une méthode un peu plus radicale pour obtenir une promotion.

rhs

Il profite de sa nouvelle position pour réduire le rang de Rhys à celui d’assistant-concierge, ce qui ne manque pas de lui déplaire. Leur conversation est interrompue par les appels d’August, un habitant de Pandora en négociation avec Hugo. L’arrangement implique 10 millions de dollars et une Vault Key. Après avoir quitté le bureau de Vasquez avec cette information, Rhys et son ami Vaughn, comptable, concoctent un plan pour nuire à Hugo.

Fiona est une arnaqueuse professionnelle qui travaille en tandem avec sa soeur Sasha sous l’oeil de leur mentor Felix. Ils sont au courant de l’échange, en plus d’être impliqués à un certain niveau.

Évidemment, le chemin des deux groupes se croise éventuellement et un évènement innattendu les oblige à collaborer.

Les fans, de sceptiques à satisfaits

Les fans seront ravis d’apprendre que le fait que les personnages ne soient pas des Vault Hunters n’enlève rien au jeu. On y retrouve le même genre d’humour ainsi que des lieux et personnages provenant de Borderlands, Borderlands 2 et Borderlands – The Pre-Sequel.

Les images du menu du jeu révèlent la présence de Zero et Scooter, mais des personnages comme Athena, Brick, Mordecai, Handsome Jack et Janey Springs apparaissent également. Certains ne sont que mentionnés comme c’est le cas pour Lilith et Ellie. Moxxi, quant à elle, se fait entendre le temps de nous livrer un de ses fameux sous-entendus sexuels.

Tales from the Borderlands, en plus d’être fidèle à l’univers, répond à quelques questions laissées par les jeux et permet de découvrir la vie sur Helios, ce qui est advenu de la société Atlas, etc.

Des honneurs grandement mérités

À cause de la description que j’en ai fait jusqu’à maintenant, le jeu ne semble adressé qu’aux fans, mais il n’en est rien. Certes, il sera apprécié davantage par ceux-ci, mais ça ne veut pas dire que les incultes de la série n’y trouveront pas leur compte. Les nominations et prix remportés par le jeu en sont la preuve: Jeu de l’année, meilleur jeu d’aventure, meilleure narration, meilleur doublage, etc.

En 10 heures, Tales from the Borderlands parvient à raconter une meilleure histoire que la grande majorité des jeux à longue durée. Mis à part lors de l’épisode 3, le jeu maintient un bon rythme tout en gardant l’intérêt du joueur, ce qui n’est pas donné à beaucoup de jeu.

Je l’ai complété deux fois en faisant des choix différents pour mesurer leur importance. La première fois, j’ai opté pour un Rhys maladroit mettant l’intérêt du groupe avant le sien. La deuxième fois, j’ai choisi un Rhys un peu plus arrogant qui fait passer son intérêt avant celui des autres lorsque sa carrière est en jeu. Pour ce qui est de Fiona, ses choix n’ont pas autant d’influence que ceux de Rhys. Les choix majeurs changent plusieurs choses et, étonnamment, pas seulement dans l’instant qui suit. D’autres, plus minimes, viendront parfois vous surprendre plus tard dans l’histoire.

gortys

En matière d’humour, le jeu nous réserve quelques perles, que ce soit en suivant la quête principale ou en effectuant des actions optionelles comme utiliser l’Echo-Eye de Rhys. La scène du finger gun fight est particulièrement épique. En fait, elle est tellement ridicule que ça en devient drôle. Gortys, le robot ou plutôt « la robote », est non seulement attachante, mais elle apporte aussi de la comédie par son innonence et son incompréhension face à certains traits humains.

 

Pour ce qui est du doublage, difficile de se tromper avec des acteurs comme Dameon Clarke qui donne brillament vie à Handsome Jack. C’est sans oublier Troy Baker et Laura Bailey qui à eux seuls ont joué plusieurs centaines de rôles dans des jeux vidéos, animes et dessins animés. Le seul problème est technique et se situe au niveau de la modulation de voix de Zero dans l’épisode 5. Ça ou il a reçu un bon coup à la mauvaise place…

Tales from the Borderlands m’a agréablement surpris. À la base, je n’avais aucun d’intérêt pour le concept des jeux de Telltales. Lorsque le season pass est tombé à quelques dollars sur le Playstation Store en décembre dernier, j’ai décidé de l’acheter et de lui donner une chance. Inutile de dire que je ne regrette pas mon choix!

Si tout ça a attisé votre curiosité, je vous conseille de visionner ceci :


À propos de cet accros

Kyra

Je suis Kyra et je suis rédactrice pour le site. Mes articles traitent de jeux vidéo, mais aussi de d’autres éléments constituant le merveilleux monde des geeks. Je vous fais part de mes opinions, découvertes et parfois même de mes délires.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
blooper
11100039_10152702750610718_919881801_n (1)