Articles ban

Publié le 13 janvier 2016 | par Cristal

5

J’ai testé Pandémie en mode Solo

Parfois, il n’est pas toujours possible d’avoir des joueurs à portée de main pour jouer à des jeux de société. Qu’à cela ne tienne! Oubliez les jeux de casse-tête ou de patience aux cartes et prenez un jeu comme Pandémie

Eh! Oui, le célèbre jeu coopératif pour guérir les maladies qui infectent notre monde a un mode solo, grâce à l’expansion In vitro. Vous avez donc la possibilité de jouer en coopération avec vous-même… et le centre de recherche.

cdcPour ce faire, vous aurez besoin :

  • Du jeu original Pandémie (vous pouvez voir la critique sur ce jeu par mon collègue Kayninc)
  • De la boîte extension Pandémie In vitro dont particulièrement la carte CDC (Centers for Disease Control – Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) du mode solo.
  • Les extensions Pandémie Au seuil de la catastrophe et Pandémie État d’urgence sont facultatives, mais peuvent aisément être ajoutées au mode solo, à l’exception du défi Bioterroriste.

Pour ma part, j’ai testé le mode solo en version normale (Trouver les 4 remèdes) sans autre défi, mais en utilisant les événements et personnages disponibles dans le jeu de base et les 3 extensions.

 

But

Le but du mode solo est simple : trouver tous les remèdes, comme le jeu de base. Les règles de victoires ajoutées par les différents défis s’appliquent si vous prenez des défis supplémentaires.

 

Cartes non utilisées

Ces cartes sont à enlever du jeu avant de mélanger, car elles ne sont pas utiles pour le mode solo :

  • Cartes rôles : Agente de Liaison, Chercheuse, Épidémiologiste et Répartiteur
  • Cartes événements : Ordres spéciaux et Conférence d’urgence

 

Mise en place du jeu

Similaire à une partie à 2 joueurs, la mise en place est cependant un peu différente.

  • Placer sur le plateau : le marqueur d’éclosions, le marqueur de propagation et la station de recherche d’Atlanta.
  • Placer à proximité du plateau les cubes de maladie et les remèdes.
  • Mélanger les cartes Propagation (endos vert) et infecter les neuf villes de la même façon que le jeu de base (3 cubes sur les 3 premières villes pigées, 2 cubes sur les 3 autres villes pigées et 1 cube sur les 3 dernières villes pigées.)
  • Avant de mélanger les cartes Événement et cartes Épidémie dans le paquet de cartes Joueurs (endos bleu), mélanger seulement les cartes de villes et défausser 8 (partie facile), 12 (partie normale), 14 (partie héroïque) ou 16 (partie légendaire) cartes dans la Défausse Joueur. Il ne doit pas y avoir plus de 6 cartes de la même couleur dans la défausse à cette étape, remettre la ou les cartes dans le paquet et piger à nouveau.
  • Placer la carte CDC à proximité. Piger un rôle au hasard et déposer la pile de rôles restants à côté de la carte CDC. Placer le pion correspondant au rôle du joueur sur Atlanta.
  • Piger 4 cartes événements au hasard et les mélanger dans le paquet Joueur. Piger 4 cartes pour soi et 4 cartes pour le CDC. Mélanger les cartes Épidémie dans le paquet Joueur et le placer sur le plateau.

 

Déroulement

Les trois étapes du déroulement normal se font. Le joueur a 4 actions possibles. Il est cependant impossible de faire l’action Partager des connaissances avec le CDC. Puis, le joueur pige deux cartes dans la pile de cartes Joueurs et effectue les épidémies s’il y a lieu. Finalement, la troisième étape de la propagation des maladies se fait. Une quatrième étape est alors ajoutée à tous les tours : c’est au tour du CDC de faire une seule action. Après son action, il ne pige pas de carte Joueur et ne fait pas de propagation des maladies. Comme un joueur, le CDC peut jouer ses cartes Événement en tout temps. Toutes les stations de recherches blanches agissent en tant que le CDC, ce qu’elles sont censées représenter d’ailleurs, mais il n’y a pas d’action supplémentaire d’ajouté par station de recherche, c’est une seule action totale. Le CDC peut également être affecté par les cartes événements.

Actions possibles du CDC :

  • Déplacer le joueur d’une case reliée ou en défaussant une carte de la ville où se trouve le joueur pour se rendre à n’importe quelle ville ou en défaussant une carte de la ville où le joueur se rend.
  • Piger une carte : la règle de 7 cartes en main s’applique aussi au CDC. S’il pige une carte Épidémie, on effectue les tâches de l’épidémie.
  • Découvrir un remède : avec 5 cartes de villes d’une même couleur, le CDC peut également trouver le remède d’une maladie en les défaussant.
  • Échanger des informations : si le pion du joueur est sur une station de recherche, il est possible d’échanger une carte de ville de l’un à l’autre. Cela doit être une carte de la couleur de la ville où le joueur se trouve. Exemple : la station Atlanta se trouve sur une case bleue, le CDC peut remettre une carte de ville bleue contre n’importe quelle carte du joueur. Cela n’affecte pas le nombre de cartes, car c’est un échange d’une carte contre une carte.
  • Assigner un nouveau rôle : si le pion du joueur est sur une station de recherche, il est possible de changer le rôle (et le pion) du joueur par un rôle, de votre choix, dans la pile de rôles disponibles. Retirer l’ancien rôle du jeu, il ne sera plus disponible (sauf avec la carte Événement : Nouvelles Fonctions).
  • Dans le défi In Vitro, le CDC peut faire une action de laboratoire.

Dans mon test, j’ai fait une partie simple avec 4 cartes Épidémie et 8 cartes dans la Défausse Joueur. J’ai pigé le rôle de la Généraliste, qui me donne 5 actions au lieu de 4 à chaque tour, ce qui m’a permis de rapidement enlever les cubes de maladies qui étaient proches de ma station de recherche à Atlanta. J’ai pigé une carte Épidémie très tôt dans le jeu et suivie, 3 tours plus tard, par deux Épidémie dans la même pige, ce qui a augmenté radicalement le nombre d’éclosions, beaucoup de villes pigées dans la pile de Propagation étaient collées.

J’ai changé de rôle pour la Scientifique, qui permet de découvrir un remède contre 4 cartes de ville au lieu de 5, me permettant de découvrir mon premier remède. Plus tard, après avoir créé une seconde station de recherche à Mumbai, j’ai changé de rôle pour le Médecin, qui permet d’enlever tous les cubes de maladie au lieu d’un seul lors de l’action Traiter une maladie et d’enlever tous les cubes d’une maladie guérie dans une ville sans coût d’action lorsqu’on s’y déplace. Cela m’a aidé grandement à ne pas avoir plus d’éclosions.

Les cartes Événement que j’ai pigées au cours du jeu m’ont assez aidé. Au début, j’ai eu l’Hôpital mobile, qui permet de retirer un cube de chaque ville que le joueur se déplace. Rumeur de propagation pigée par mon CDC s’est trouvé très utile après avoir eu mes deux cartes Épidémie collées. Elle me permet de regarder les prochaines cartes du paquet Propagation (selon le nombre de cartes qui sera pigé à mon tour) et de défausser l’une d’entre elles sans y mettre de cube. Replacer les autres sur le paquet et lors de la propagation, piger une carte en moins. Le Pont aérien qui permet de déplacer un pion sur la ville de notre choix m’a permis de revenir rapidement à une station de recherche pour découvrir un autre remède. Intervention d’urgence  m’a permis d’aller Traiter une maladie dans la ville ciblée par une carte Épidémie, avant de faire la propagation, ce qui m’a évité une autre éclosion.

J’ai terminé la partie avec une dizaine de cartes encore dans ma pile Joueur, plusieurs cubes restant à mettre des maladies, mais mon facteur d’éclosions était arrêté à 7 lorsque j’ai découvert le dernier remède. Une éclosion de plus et je perdais la partie. Il restait encore une carte Épidémie à piger.

 

Règles alternatives

  • J’ai personnellement utilisé le même pion sur le plateau indépendamment de mon rôle. Étant le seul joueur, il m’est difficilement possible de me mélanger avec les pions des autres joueurs. Surtout, le jeu de base et les 3 extensions, j’ai pratiquement une trentaine de pions différents…
  • La carte Événement : Conférence d’urgence n’est pas dite comme étant non utilisable dans les règles du mode solo. Cette carte Événement provient de l’extension États d’urgence, sortie après In vitro. La carte permet de choisir un joueur et de téléporter les autres joueurs à celui-ci, ce qui est impossible dans le cas où il n’y a qu’un joueur.

 

Mon avis

Cela a rendu le jeu intéressant de pouvoir y jouer seul. Il est cependant beaucoup plus difficile pour se déplacer et couvrir beaucoup de terrain à une seule personne, surtout avant la construction d’une autre station de recherche. Le niveau de difficulté me semble assez égal dans une partie solo à une partie à plusieurs joueurs, ce qui permet de garder la dynamique du jeu. La possibilité de jouer avec les différents défis des autres extensions peut aider à mieux les connaître avant d’y jouer avec d’autres joueurs. La possibilité de changer de rôle et de le choisir surtout aide énormément pour vaincre les maladies et trouver les remèdes. Je recommande donc ce mode de jeu à tous les amoureux de jeux de rôle en désespoir de se trouver des partenaires, ainsi qu’aux curieux de découvrir une nouvelle facette de ce jeu.

 

Un petit peu à propos de l’extension In vitro

La boîte de l’extension comprend 4 nouveaux rôles (et pions) et 3 nouvelles cartes d’événements qui peuvent s’ajouter au jeu de base. Il y a également des cartes ajoutées pour le défi Souche virulente (extension Au seuil de la catastrophe) ainsi  que l’ajout de cartes et cubes violets pour augmenter la difficulté du défi Mutation (extension Au seuil de la catastrophe). Un tout nouveau défi est également dans la boîte, le défi In vitro qui ajoute un nouveau plateau et plusieurs cartes. Deux modes sont aussi présentés, soit le mode solo et le mode en équipe, ce dernier proposant plusieurs objectifs d’équipe en plus du but de base du jeu. L’ajout le plus intéressant à mon avis sont les 5 fioles Remède qui remplacent les jetons de plastique, qui donnent un aspect plus réaliste. Toutes les cartes de l’extension In vitro sont aisément repérables par le symbole d’éprouvette dans le coin en bas à droite.

fiole


À propos de cet accros

Diplômée en histoire, artisane du fil, geek, gamer et nerd sans oublier "cosplayer", je suis un peu la "princess of all trades". Passionnée par l'histoire, les jeux et les costumes, je vous ferai partager mes univers aussi réels que virtuels.


Commentaires

Loading...
  1. Kayninc Kayninc à dit :

    Excellent article! Ça donne des bonnes informations d’un autre point de vue! 🙂 Beau travail!

  2. Joan à dit :

    Merci pour cet article !

    En fait, on peut tout à fait jouer tout seul même avec le jeu de base uniquement… il suffit de jouer à cartes découvertes et de jouer alternativement les différents personnages. Comme le principe du jeu n’est pas d’avoir des informations connues uniquement par certains joueurs, ça ne pose aucun problème. (Et d’ailleurs, je dirais que ça pose même un problème… c’est que je ne vois pas réellement l’intérêt de jouer à plusieurs : en effet, le jeu se résume finalement à la détermination d’une stratégie optimale en fonction d’un pseudo-calcul de probabilité sur les cartes qui vont être piochées. Du coup, chaque joueur est capable, s’il raisonne correctement, de trouver la stratégie optimale… et naturellement, pour optimiser les chances de victoire à plusieurs, il faut laisser le « meilleur » décider de la stratégie. Bref, il me semble que le jeu gagnerait grandement à posséder une partie d’information connue uniquement des joueurs (par exemple, le fait qu’on ait pas le droit de mentionner les cartes événement qu’on a avant de les jouer).)

    • Cristal à dit :

      Ça fait plaisir!

      En effet, de ce point de vue, c’est possible, mais le mode ajoute une façon différente de percevoir le jeu en étant limité à un rôle à la fois, changeable uniquement sur une station de recherche. Ce qui est intéressant à plusieurs, c’est que chaque personne raisonne différemment et peut donc apporter une façon différente à jouer. Dans mes parties à plusieurs, nous n’avons que rarement mentionné les cartes événements dans nos mains et généralement, quand c’était fait, c’était surtout à cause que la personne posait une question sur comment la carte agissait. Il n’y a aucune obligation de dévoiler ses cartes et on s’amuse bien de notre côté à faire la surprise de dévoiler un remède par exemple. Tout est dans le plaisir, c’est l’important! 😀

    • Jonathan à dit :

      Salut, jai le jeu pandemie original en anglais et j’aimerais savoir si tu l’avais en francais??? Si oui, et si possible bien sur, est ce que tu pourrais m’envoyer des photos de certaines carte: les roles de personnage, les events et une carte d’action des deux cotés svp. En envoyant les photos prisent individuelle. La raison c’est que jai des amis qui ne comprennent pas l’anglais. Merci ca serait tres apprecier . Edwardjonathand@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cristal Djou JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
facebookgame
thumb_site