Articles banotakm

Publié le 09 septembre 2015 | par Kyra

0

Otakuthon 2015 – Expérience personnelle

.
Vous pouvez toujours compter sur Accros des jeux pour vous offrir des reportages sur la plupart des évènements geeks de la province. L’expérience personnelle des membres est ensuite brièvement discutée lors du podcast la semaine suivant l’évènement. Certains d’entre vous semblant vouloir en savoir davantage sur nos expériences, j’ai décidé de vous parler de la mienne, comme promis à la fin de mon article sur la convention.

L’Otakuthon 2015, d’un point de vue critique et selon les fervants admirateurs de mangas et d’animes, a été un succès. Malgré cela, l’expérience d’un individu peut varier énormément. Ce que vous vous apprêtez à lire est vécu du point de vue d’une personne qui n’a que des connaissances de base dans le domaine. Mon « otakuisme » se résume à lire le chapitre hebdomadaire de Bleach, voir une ou deux séries et lire quelques tomes par année.


Vendredi 7 août

Je suis arrivée très tôt ce jour-là, plus précisément à 8h30. La salle des inscriptions ouvrait à 9h, mais la file pour y entrer était déjà longue. Heureusement, j’avais ma passe depuis la veille et je n’avais pas eu à subir le supplice de la file d’attente des participants réguliers cette année.

La plupart des activités ne débutant pas avant 11h, j’ai fait un peu d’observation, chose que je ne fais jamais habituellement. Pour vous donner une idée, je ne regarde même pas les gens que je croise dans la rue ou ailleurs, à un point tel que je risque de ne pas remarquer quelqu’un portant un chapeau de trois mètres de haut…

À ma gauche, un jeune homme penché sur sa Nintendo 3DS se fait aborder par un autre participant qui lui raconte à quel point il aurait lui aussi aimer mettre la main sur l’édition Monster Hunter 4 de la console.

En face, deux cosplayers en armure avec lumières LED intégrées se font interrompre à plusieurs reprises pour prendre des photos, mais acceptent avec le sourire.

À ma droite, Jack Sparrow s’amusait à interagir avec les gens ou à se cacher derrière les colonnes pour les espionner ou les surprendre. Ça ou… se promener avec son bocal de terre!

Tout ça s’est produit en l’espace de quelques minutes et donne une bonne idée de l’ambiance générale de la convention.

La cérémonie d’ouverture était à 13h et j’ai décidé d’y aller pour la première fois en trois ans. Ce qui ressorti le plus pour moi furent les performances, la liaison d’une des invités qui a traduit «I would live here.» par «Elle aime la vie.» et Rikiya Koyama qui a presque pris une bouchée du microphone.

À 15h, je suis allée voir l’Orchestre portable de jeux vidéo qui a joué des pièces de Kingdom Hearts, Super Mario World, Super Mario 64, Ni No Kuni, Final Fantasy 6 et 10, Skyrim, Metal Gear Solid 2, Donkey Kong Country, Pokémon, etc. Pour avoir entendu la version de l’Orchestre de jeux vidéo en 2013 et celle du jeu, je peux vous confirmer que le thème de Skyrim sans le choeur résonne beacoup moins.

Mon premier panel de la convention et ma dernière activité de la journée fut le All-Star Voice Actors Panel. Todd Haberkorn n’étant pas là avant le lendemain, seules Wendee Lee et Colleen Clinkenbeard ont répondu aux questions.

Elles ont parlé de plusieurs sujets pertinents concernant l’industrie. Par exemple, les délais de plus en plus courts pour les doublages à cause des services de simulcast, les différentes exigences des compagnies japonaises, les défis et obstacles de la traduction de poésie et de paroles de chansons et l’interdiction de traduire certaines d’entre elles car elles appartiennent à des groupes.

Wendee a mentionné avoir récemment travaillé sur un projet pour Nintendo tandis que Colleen a raconté son expérience lorsqu’elle a doublé Patricia Tannis de Borderlands. Selon ses dires, on lui a demandé de lire trois feuilles de dialogues tout en sonnant de plus en plus folle.

dr_tannis_borderlands_2_by_bl4upunkt-d5g852z

Pour ce qui est du reste de la soirée, j’ai eu la chance de la passer avec une partie de l’équipe d’Accros des jeux et un « ami de la famille ».

 

 Samedi 8 août

Heureusement, je n’avais qu’un seul conflit d’horaire cette année, mais au lieu d’avoir deux options, j’en avais trois; l’Otakuthon Turnabout inspiré de Dans une galaxie près de chez vous, l’Orchestre de jeux vidéo et le panel de Colleen Clinkenbeard que je devais interviewer, mais que je n’ai pas pu même si je m’y étais préparée… Hum!

« Je pourrai toujours assister à la fin du panel de Colleen, j’ai vu l’Orchestre de jeux vidéo il y a deux ans et je n’aurai probablement plus jamais la chance de voir le Turnabout… Fin du débat! Turnabout, it is! »

Je n’ai jamais joué à Ace Attorney, mais je suis fan de Dans une galaxie…! C’est donc sans trop savoir à quoi m’attendre que je me suis assise dans la salle. J’en suis ressortie avec rien de moins que mon coup de coeur de la convention. Les références à la série et au premier film étaient excellentes. Je ne vous donnerai pas plus de détails, car je souhaite sincèrement que vous puissiez y assister un jour et découvrir le tout par vous-même.

Je me suis ensuite rendue au panel de Colleen ou plutôt à la fin de son panel. Elle a brièvement discuté des personnages dont elle aurait aimé voir plus de développement et de sa déception de ne pas avoir obtenu le rôle pour lequel elle a auditionné pour le jeu Battleborn, notamment parce qu’elle devait lui donner un accent et qu’elle adore en faire.

Le panel de Todd Haberkorn étant tout de suite après, je suis restée pour l’écouter. N’ayant rien noté, je n’ai malheureusement pas grand chose à partager avec vous. Je me rapelle qu’il a raconté une anecdote vécue avec les douanes canadiennes et mentionné être dégoûté par les liquides non identifiés sur les planchers de salle de bain… On a ça en commun!

Je ne me rapelle pas du moment exact, mais j’ai fait mes achats le samedi.

ach

Le chandail provient de Tee Turtle et peut être acheté sur leur site. Si vous comprenez la référence, vous savez à quel point c’est triste pour le pauvre petit Magikarp.

Flareon, quant à lui, provient du Pokémon Center Japan et m’a été vendu par Roany’s Video Game Collectibles que j’ai connu par l’entremise de Facebook quelques semaines avant la convention. Il suffit de voir ces petites peluches en vrai pour comprendre l’engouement. Si j’aurais aussi pu prendre les autres (Eevee, Vaporeon et Jolteon), je l’aurais fait!

Encore une fois, j’ai rejoint une partie des Accros en soirée.

 

Dimanche 9 août

J’ai débuté ma journée par la session d’autographes de Colleen Clinkenbeard, puis celle de Wendee Lee. L’avantage d’aller aux autographes le dimanche est que c’est la journée la moins achalandée.

Colleen, qui a prêté sa voix à Lilith de la série de jeux Borderlands, a signé juste au-dessus de J. Michael Tatum qui a fait la voix de Sir John Hammerlock dans Borderlands 2. Wendee, quant à elle, a signé juste au-dessus de, comme elle l’a dit,  »Yoruichi’s shiny bum. ».

aut

Je n’avais pas prévu aller à Publier son roman ou sa BD: joies et misères lorsque j’ai regardé l’horaire initialement, mais je suis allée faire un tour. L’auteure Mel Gosselin a partagé quelques statistiques et informations pertinentes.

Après être allée m’asseoir quelques minutes dans le Café Cosplay, je suis allée à l’atelier Introduction à la langue japonaise qui débordait de monde. Plusieurs étaient assis par terre tandis que d’autres étaient debout au fond de salle ou dans le cadre de la porte. Des dizaines de personnes ont fait demi-tour en voyant cela. Comme il était difficile de se concentrer en étant debout au fond de la salle et en ne voyant rien à l’écran qui servait de support visuel, j’ai quitté après une vingtaine de minutes.

J’ai ensuite assisté au panel de discussion de notre nouveau collaborateur, ShyGuyome, par curiosité et parce que je n’avais jamais assisté à un panel Pokémon avant.

Durant la journée, je suis aussi retournée dans la salle des marchands et des artistes ainsi que dans la salle de jeux vidéos où j’ai pu assister à la fin du tournoi de Super Smash Bros. La cérémonie de fermeture étant trop longtemps après ma dernière activité du jour, je suis retournée chez mon hôte.

L’an passé, j’ai été déçue par les invités; cette année, par les panels. Par contre, l’Otakuthon 2013 reste ma meilleure convention à vie. Cela signifie tout simplement que même si vous n’avez pas aimé votre expérience au Comic-Con, par exemple, ça ne veut pas dire que les autres seront semblables. Chaque convention reste malgré tout une expérience à vivre et, comme je l’ai dit dans mon Guide des conventions pour les noobs, il faut aller à chacune d’entre elles avec curiosité et un esprit de découverte!

 


À propos de cet accros

Kyra

Je suis Kyra et je suis rédactrice pour le site. Mes articles traitent de jeux vidéo, mais aussi de d’autres éléments constituant le merveilleux monde des geeks. Je vous fais part de mes opinions, découvertes et parfois même de mes délires.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Antythese Big Ben Caara Cristal HudgiNy Marie-Lune Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
podcast (1)
PS2-Versions