Articles League_of_legends_logo_transparent

Publié le 27 juin 2015 | par Max Beaulieu

0

League of Legends : l’influence nord-américaine

Il est impossible de parler de e-sports aujourd’hui sans penser à un jeu en particulier. Un jeu pour lequel les amateurs de ce dernier n’ont plus besoin d’aucun autre jeu pour se divertir et dont les discussions peuvent s’enflammer pour le bien et pour le mal. De plus, avec le retour en action de sa scène compétitive, il n’y a pas meilleur temps d’en parler.

 

League of Legends est un MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) qui est souvent comparé à un autre jeu du même genre; DOTA 2 et ce n’est pas pour rien. Brandon “Ryze” Beck et Marc “Tryndamere” Merrill, les cofondateurs de RIOT Games se sont associés à Steve “Guinsoo” Feak, l’un des designers du mod de Warcraft 3 Defense of the Ancients et Steve “Pendragon” Meson pour développer leur propre jeu.

 

C’est en 2005 que certains joueurs de DOTA commencèrent à prendre de l’intérêt pour le jeu, croyant que les nouvelles mécaniques apportées par LoL allaient créer un nouveau genre de jeu et qu’il méritait d’être reconnu comme un jeu à part entière.

 

En 2006, RIOT Games ouvrait leurs bureaux comptant aujourd’hui plus de 1000 employés. L’annonce officielle de League of Legends fut le 7 octobre 2008. Six mois plus tard, le 10 avril 2009, le jeu entra en Beta fermé. Finalement, le 27 octobre 2009, le rêve des développeurs devint une réalité alors que le jeu fut prêt à être lancé au grand public.

 

Quatre modes nous sont offerts lorsque nous jouons à League of Legends, mais le style le plus joué est nommé Summoners Rift. Bien que le but du jeu est simple, détruire la base ennemie, le chemin pour s’y rendre est rempli de duels épiques, d’embuscades et d’objectifs. La partie débute alors que les deux équipes de cinq joueurs sont invoquées sur le champ de bataille, chacun d’entre eux ayant un rôle bien particulier. La carte est composée de trois “lanes” et d’une jungle comportant des camps neutres.

 

 

En temps normal, un joueur par équipe se dirige vers le haut de la carte, un au centre, deux en bas et le dernier se promène dans la jungle. Pour ce qui est des types de champions, il en existe sept.

 

Assassin : Un champion qui fait des dégâts importants capables de tuer un autre personnage rapidement grâce à son “burst”. Par contre, l’assassin meurt rapidement.

 

Tireur : Le tireur est un joueur qui en début de partie est relativement faible, mais qui devient de plus en plus fort plus la partie avance. Bien souvent, le tireur, aussi connu sous ADC (Attack Damage Carry), se retrouve dans la partie inférieure de la carte et le APC (Attack Power Carry) se retrouve bien souvent dans la ligne du centre.

 

Support : Le support accompagne l’ADC en début de partie. Son rôle, comme son nom l’indique, est de protéger le carry. Pour ce faire, il existe des supports plus offensifs dont le but est d’engager le combat et de contrôler celui-ci grâce à ses effets de contrôle de foule. Le support défensif est souvent capable d’encaisser plus de dégâts adverses et est capable de soigner son carry ou lui fournir une protection telle qu’un bouclier.

 

Combattant : Le combattant est un personnage avec le meilleur ratio dommage/résistance. Le combattant est souvent très fort en début de partie, mais plus la partie avance, plus son potentiel devient moindre et le carry commence à prendre le dessus.

 

Mage : Les mages sont des champions qui vont faire la plupart de leurs dégâts grâce à leurs pouvoirs. Les personnages de ce type sont souvent appelés des AP Carry puisque leur principale source de dégâts est basée sur le ability power.

 

Tank : Comme son nom l’indique, le tank est la personne capable d’encaisser le plus grand nombre de dégâts. Son rôle principal est de prendre les dégâts pour l’équipe lors des grandes batailles d’équipes et de protéger ses coéquipiers.

 

Jungler : Le jungler est le personnage se promenant dans la jungle, tuant les camps neutres pour monter en expérience. Son but premier est d’assister ses coéquipiers en faisant ce que l’on nomme un “Gank” qui consiste à causer une attaque-surprise dans une des lignes causant un surnombre.

 

 

Le déroulement du jeu commence avec ce que l’on appelle la “laning phase” ou le “early game”. Lors de cette phase, les champions récoltent des pièces d’or et des points d’expériences en tuant les sbires adverses. Le but est simple; essayer de gagner un avantage contre son adversaire en le tuant ou en tuant plus de sbires. L’importance du jungler est capitale pendant le “early game” et peut faire en sorte que ses coéquipiers prennent un avantage significatif qui deviendra encore plus important lors des prochaines phases du jeu.

 

La deuxième phase, le “mid-game”, commence habituellement lorsqu’une ou deux lignes ont réussi à détruire la première tour ennemie. Chaque ligne est constituée de 3 tours et un inhibiteur. Pendant la mid-game, les joueurs commencent à se rassembler pour tenter de pousser leur avantage ou reprendre leur retard. Les batailles sont souvent faites pour contrôler des objectifs clés tels que le dragon et le baron Nashor, donnant des pouvoirs supplémentaires.

 

Finalement, la dernière phase est le “end-game”. Plusieurs tours sont alors tombées et les batailles se font maintenant presque toujours à 5 contre 5. C’est le temps ou jamais de concrétiser l’avantage gagné pendant la première phase et sécurisé pendant la deuxième ou bien de tourner la partie à 180 et avec quelques bonnes batailles, gagner la partie en détruisant le nexus adverse.

 

Il est impossible de détailler un jeu comme League of Legends dans un seul article. Il y a plusieurs sujets que j’ai effleurés seulement en surface, mais vous avez maintenant une petite idée de ce qu’est le jeu dont tout le monde parle.

 

 

La popularité du jeu fait aujourd’hui de lui l’un des sports électroniques les plus regardés en Amérique du Nord. De plus, Riot Games possède maintenant des ligues professionnelles de League of Legends partout dans le monde.

 

  • Amérique du Nord : NA LCS
  • Europe : EU LCS
  • Corée : LCK
  • Chine : LPL
  • Taiwan/Hong Kong : LMS
  • Océanie : OPL
  • Amérique Latine : LAN
  • Brésil : CBLOL

 

Chacune de ces régions ont leurs propres saisons et séries comme nous le voyons dans les sports professionnels. Par contre, ces saisons servent aussi de qualification pour les différents tournois internationaux qui existent au courant de l’année. Le plus populaire étant le World Championship Series. Bien que les équipes désirent toutes être les champions de leurs régions respectives, la majorité n’a qu’un seul but en tête, remporter les « Worlds ».

 

La popularité du e-sport est encore grandissante et League of Legends restera, d’après moi, l’un des pions majeurs de son ascension!


À propos de cet accros

Max Beaulieu


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
twilight
2_0ca0c