Articles avainsurgent

Publié le 22 mars 2015 | par Marie-Lune

0

Première Impression – La série Divergence : Insurgés

Je l’avoue, j’avais de grandes attentes à la sortie de Insurgés. Je comptais les jours me séparant de la sortie de cette adaptation cinématographique, étant une grande passionnée des romans. C’est avec excitation que je suis allée voir ce film à sa sortie, le 20 mars dernier. Il me fait plaisir de vous donner mon opinion à chaud sur le sujet.

 

C’est donc presque jour pour jour, un an après la sortie de Divergence, que le second opus de la série a pris d’assaut les salles de cinéma partout dans le monde. Plusieurs changements majeurs ont été apportés : nouveau directeur, nouvelle équipe de scénaristes (On ne mentionne pratiquement plus l’auteur du roman cette fois, ce qui est dommage.) et nouveaux effets visuels, entre autre. Est-ce que ces changements ont été fait pour le mieux? Pas nécessairement. C’est ici que mon opinion prendra tout son sens, surtout en tant que « fan » de la série.

FIN16_Insurgent_Guns_1Sht_Trim-1422379653-mtv-1422453461 

Le scénario

C’est le plus gros bémol du film, selon moi. BEAUCOUP d’éléments importants du roman ont été mis de côté. On dit souvent des adaptations de romans au cinéma que c’est nécessaire et je ne cacherai pas que ça peut faire la cote… Ici, je trouve que les coupures ont rendu le tout plus vide de sens au lieu d’apporter des améliorations. Les spectateurs connaissant peu l’univers n’ont pu comprendre le sens de plusieurs scènes ajoutées au montage, car aucune information ne leur a été donnée auparavant, alors que ce fut clairement énoncé dans le roman. De plus, plusieurs scènes importantes ont été modifiées, notamment des scènes finales, ce qui ne laisse rien présager de bon pour les deux derniers films de la franchise, puisque ces informations seront cruciales au développement de l’histoire. Bref, un scénario qui aurait pu être beaucoup plus étoffé et amélioré. Quelle déception!

Les effets spéciaux et visuels

Ici, je ne peux que lever mon chapeau. On découvre les factions des Fraternels et des Sincères, ainsi que le quartier général des Sans-Faction. Ceux-ci sont très bien réalisés et représentatifs du roman dans les moindres détails. Ça m’a donné une nouvelle vision du roman de surcroît. Le quartier des Sans-Faction par contre m’a beaucoup intriguée. Moi qui le voyais représenté à ciel ouvert, tout près du quartier des Altruistes, fut étonnée de le voir représenté sous terre, sous un building désaffecté. Par contre, ce visuel donne une touche toute particulière au film que j’ai bien aimée.

Les effets spéciaux ont pris tout leur sens lors des deux derniers tiers du film, alors que Tris est capturée. Je ne peux vous dire le pourquoi du comment pour le moment sans vous dévoiler des moments importants de l’histoire, mais je peux vous dire que les simulations présentes dans ce deuxième opus sont des plus réussies au niveau visuel. L’effet de « glace brisée », qui est aussi présent dans la bande-annonce et les affiches publicitaires du film, est très bien réussi. Par contre, le 3D lui… J’aurais pu m’en passer. Ils auraient pu le faire mieux, car je ne l’ai pas vraiment noté comme étant exceptionnel ou essentiel au visionnement du film.

Shailene Woodley – Tris

thumbTris

Encore une fois, Shailene Woodley a excellé dans son rôle de Tris Prior. Je l’ai découverte avec le premier opus et je crois sincèrement qu’elle y est parfaite. Elle sait donner beaucoup de dimension et de profondeur à son personnage et la rendre crédible aux yeux de tous, bien sûr, dans les limites que le scénario lui donne.

Theo James – Quatre

thumbFour

Avec un peu moins de présence à l’écran, Theo James a dû faire son possible avec le scénario. Contrairement au roman, on a relégué Quatre au titre de « Petit Copain du Personnage Principal » plus qu’autre chose, ce qui a dû enlever beaucoup de défi à Theo James. Personnellement, j’aurais aimé le voir plus à l’écran afin qu’il puisse donner plus de dimension lui aussi à son personnage. Par contre, les quelques scènes où il était présent étaient excellentes et intenses.

Kate Winslet – Jeanine

thumbJeanine

Je dois vous avouer que j’ai toute mon admiration pour Kate Winslet. Lorsque de ma première impression sur le film Divergence, je vous avais mentionné qu’il manquait un petit quelque chose à sa performance. Dans le second opus, elle nous dévoile une Jeanine 2.0, que je dois avouer aimer détester. Et que dire de son quartier général qui rend son jeu encore plus puissant!

Jai Courtney – Eric

thumbEric

Je l’ai adoré, très crédible dans son rôle de Éric, devenu le bras droit de Jeanine sur le terrain à la recherche de divergents. Il faisait très peur par moments et un parfait « chien sale » qu’on avait simplement le goût de frapper. Une belle amélioration en comparaison du premier film où je l’avais aimé, oui, mais sans vraiment trouver sa performance remarquable.

Ansel Elgort – Caleb

thumbCaleb

Une belle révélation ici où l’on voit un peu plus le jeu d’acteur de Ansel Elgort en tant que le frère de Tris. Une belle évolution du comédien après ne l’avoir vu que trop peu dans l’opus précédent. Je crois sincèrement que les autres projets auxquels il a participé (« The Fault In Our Stars », notamment) lui ont été nettement bénéfiques et c’est en force qu’il a repris son rôle de Caleb. J’ai réellement hâte de voir ce qu’il en fera pour les deux chapitres finaux de la trilogie.

Naomi Watts – Evelyn

thumbEvelyn

Grande déception de ma part. Quel choix mal pensé pour ce personnage qui a une si grande importance pour cette trilogie! Le jeu de Naomi Watts dans le rôle de Evelyn, la chef des Sans-Factions, est plus que pauvre. Connaissant l’histoire du personnage, qui est mentionnée dans le roman tout comme brièvement dans ce film, la performance de Watts aurait pu être améliorée sur plus d’un point. Espérons que l’actrice saura, tout comme l’a fait Kate Winslet, étoffer son rôle pour ses prochaines apparitions dans les deux derniers opus!

 

Opinion finale sur le film « La Série Divergence: Insurgée »

Malgré la performance solide de la plupart des acteurs ainsi que les visuels très bien réussis, je dois vous avouer que Insurgés m’a laissé sur ma faim. Il est vrai qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu un roman pour en apprécier l’adaptation cinématographique. Par contre, décider volontairement de couper autant de l’histoire pour en créer le scénario est risqué. Le résultat? Une histoire bâclée, où les informations manquent trop souvent et où le spectateur risque de se sentir perdu plus d’une fois. Je me demande réellement ce que pense Veronica Roth, auteure de la trilogie, du résultat final de ce film. En est-elle aussi fière que le roman? Je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est que pour moi, il manquait beaucoup de « gras » autour de l’os, de profondeur à l’histoire. Pour une amoureuse des romans comme moi, c’est très décevant.

Vous voulez aller le voir au cinéma? Je vous encourage fortement si vous êtes « fan » pour forger votre propre opinion, mais, par pitié, n’allez pas le voir en 3D.


À propos de cet accros

Marie-Lune

Je m’appelle Marie-Lune et je suis connue sur Youtube et Tagtélé principalement sous le nom de creationsml. Je suis critique de jeux vidéo depuis septembre 2009, date à laquelle j’ai appliquée pour faire partie de l’équipe du site des Accros. Je suis une joueuse « casual », ce qui veut dire que j’ai des phases où je joue beaucoup et d’autres moins. Sur ce site, je me spécialise principalement dans les critiques de jeux DS ou encore de films, mais je suis toujours ouverte a essayer de nouveaux jeux et de nouvelles consoles qui me sont inconnues. J’adore certains jeux comme World of Warcraft, la série des Mario Bros. ou encore le classique qu’est Chrono Trigger.


Commentaires

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑ Adrodem Antythese Arcade Retro Big Ben Caara Cédrick Cristal HudgiNy JUG Kayninc Marie-Lune Mathieu Mercier Shadowqc Tashiro Testeur Alpha À redécouvrir...
facebookgame
11156838_10206756147332042_1833369006_n